Visite surprise de David Cameron en Afghanistan

le
0

(Avec déclaration de Cameron) KABOUL, 3 octobre (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron a effectué vendredi une visite non annoncée à Kaboul, où il a rencontré le gouvernement d'union afghan et le président Ashraf Ghani, quatre jours après sa prise de fonction. David Cameron a affiché son soutien au chef de l'Etat afghan et au "chef exécutif" du gouvernement, Abdullah Abdullah, ancien rival d'Ashraf Ghani à l'élection présidentielle qui a longtemps contesté sa victoire. "Nous avons tous un objectif commun, celui d'un Afghanistan plus sûr, plus stable et plus prospère", a déclaré le Premier ministre britannique pendant une conférence de presse commune avec Ashraf Ghani. "Nous voulons un Afghanistan qui ne soit plus un sanctuaire pour les terroristes ou une menace pour la sécurité de n'importe lequel de nos pays et nous avons discuté aujourd'hui des moyens de parvenir à ce résultat", a-t-il ajouté. David Cameron est le premier dirigeant occidental important à se rendre à Kaboul depuis que Ghani a succédé à Hamid Karzaï après un long processus de comptage électoral pour établir le résultat de la présidentielle organisée en juin. Les troupes britanniques constituent, après les forces américaines, le deuxième contingent en importance des militaires engagés au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf). Plus de 450 soldats britanniques ont été tués en Afghanistan depuis l'intervention de l'Otan en 2001. La majeure partie des troupes auront achevé leur retrait à la fin de l'année, date de l'arrêt de la mission de combat de l'Isaf. (Kay Johnson; Pierre Sérisier et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant