Visite surprise de Barack Obama à Kaboul

le
0
Le président américain a signé mardi un partenariat stratégique avec l'Afghanistan, un an après la mort de Ben Laden. «Nous devons finir le travail», a-t-il expliqué avant son départ. Avec une vidéo BFMTV

Au plus profond de la nuit afghane, mardi, sur la base militaire de Bagram, près de Kaboul, Barack Obama est soudain apparu en imperméable noir sur la passerelle de l'avion présidentiel Air Force One, qui venait d'atterrir en Afghanistan dans le plus grand secret. Il a été emmené en hélicoptère vers le palais présidentiel d'Hamid Karzaï, où les deux hommes devaient signer un accord de partenariat stratégique, censé définir les contours des relations entre les États-Unis et son partenaire afghan après le départ des troupes américaines en décembre 2014.

Cette feuille de route, à la teneur plus symbolique que substantielle et négociée depuis des mois, confirme l'engagement des États-Unis à rendre à l'armée afghane la responsabilité de la sécurité du pays. Washington s'engage aussi à aider les Afghans pendant dix ans après la fin du mandat de la force américaine, leur conférant le statut d'«allié majeur».

Mais le texte ne contient aucun engagement précis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant