Visite non annoncée du secrétaire américain à la Défense en Irak

le
0
 (Actualisé tout du long) 
    BAGDAD, 18 avril (Reuters) - Le secrétaire américain à la 
Défense, Ashton Carter, est arrivé lundi à Bagdad pour une 
visite non annoncée au cours de laquelle il doit discuter avec 
les dirigeants irakiens d'une aide supplémentaire dans la guerre 
contre le groupe Etat islamique (EI). 
    Ashton Carter doit avoir des entretiens avec le Premier 
ministre Haïdar al Abadi et avec son homologue irakien Khaled al 
Obaïdi pour évoquer les moyens de tirer avantage des récents 
succès enregistrés par l'armée irakienne dans la guerre contre 
l'EI, ont expliqué des responsables américains. 
    Ces responsables n'ont pas précisé de quelle nature pourrait 
être cette assistance mais ont admis qu'il était probable 
qu'elle se traduise par un envoi de troupes supplémentaires sur 
le terrain. 
    "Lorsque nous parlons de capacités additionnelles, cela 
signifie habituellement un petit nombre de troupes 
supplémentaires," a indiqué un responsable avant la visite de 
Carter. 
    L'armée irakienne, appuyée par l'aviation de la coalition 
sous commandement américain, a repris la région de Hit au nord 
de Ramadi la semaine passée et progressé en direction du nord le 
long de la vallée de l'Euphrate. 
    L'objectif majeur du gouvernement irakien est de reprendre 
Mossoul, la plus importante agglomération du pays sous contrôle 
de l'EI. 
    Un responsable du département américain de la Défense a 
expliqué que la bataille pour la conquête de Mossoul était le 
but ultime en Irak. "Il s'agit d'un scénario urbain très vaste. 
Nous devrons nous montrer plus agressifs. Les Irakiens nous 
demandent d'être plus agressifs", a dit ce responsable 
s'exprimant sous le sceau de l'anonymat. 
     
 
 (Yeganeh Torbati; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant