Visite de Poutine à Paris : Hollande hésite, Juppé favorable à un dialogue franc

le , mis à jour à 21:06
17
Visite de Poutine à Paris : Hollande hésite, Juppé favorable à un dialogue franc
Visite de Poutine à Paris : Hollande hésite, Juppé favorable à un dialogue franc

Ce lundi matin, le porte-parole du Kremlin a pris un malin plaisir à claironner que les préparatifs pour la visite de Vladimir Poutine à Paris le 19 octobre continuaient. « La préparation de la visite de Poutine à Paris continue. Il y a des discussions prévues avec le palais de l’Élysée et Poutine prendra part à l'inauguration du centre spirituel russe », à la date prévue, a déclaré Dmitri Peskov. 

 

Pourtant François Hollande n'est pas sûr de le recevoir, en raison des « crimes de guerre » commis à Alep (Syrie) par l'armée de Bachar al-Assad avec l'intense appui des avions bombardiers russes. Dans une interview diffusée ce lundi dans « Quotidien », sur TMC, et dont une partie a été rendue publique dimanche, François Hollande s'interroge. « Je vais recevoir sans doute Vladimir Poutine. Je me suis posé la question. Est-ce que c'est utile ? Est-ce que c'est nécessaire ? Est-ce que ça peut être une pression ? Si je le reçois je lui dirai que c'est inacceptable, que c'est grave même pour l'image de la Russie. Ces populations sont aujourd'hui victimes de crimes de guerre », a dénoncé le président de la République, envisageant des poursuites « y compris devant la Cour pénale internationale».

 

 

 

Une nouvelle tentative diplomatique pour apaiser les combats à Alep, où les rebelles syriens affrontent le régime de Damas soutenu par l'aviation russe, a échoué samedi avec le veto à l'ONU de Moscou à un texte français sur l'arrêt des bombardements, preuve que le régime russe n'envisage pas de réduire son implication.

 

« Si le président de la République décide que le président russe vient, ça ne sera pas pour des mondanités, ce sera pour dire des vérités, pour sortir de ce qui est en train de se passer là-bas (en Syrie) et pour faire prendre conscience à la Russie qu'elle est en train de s'engager sur une route dangereuse », a averti le ministre des Affaires ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ltondu il y a 3 mois

    N'oublions pas que FH a du sang sur les mains...

  • charleco il y a 3 mois

    Cherchez dans Google : "vétos croisés au Conseil de sécurité". Voir le comportement de la "coalition occidentale" qui quitte la salle lorsque al-Jaafari (représentant syrien) prend la parole. Reportage de Thierry Meyssan.

  • nayara10 il y a 3 mois

    Poutine ne peut pas subvenir à toutes les vente de Sukhoï et de Mikoïan Goulevitch....Pour les Kalshs y'a pas photo dans les banlieues ...

  • nayara10 il y a 3 mois

    J'espère qu'il a un mistral gagnant dans sa tirelire ...

  • Berg690 il y a 3 mois

    La clique de moi-je en a beaucoup plus!

  • jean-648 il y a 3 mois

    Trop de sang sur les mains, ce Poutine.

  • M586441 il y a 3 mois

    Avant de critiquer poutine, il faudrait peut être poursuivre bush pour ses crimes contre l'humanité en Irak.

  • delapor4 il y a 3 mois

    BIENVENUE EN FRANCE MONSIEUR LE PRESIDENT !

  • newwin il y a 3 mois

    Probleme Hollande toutou des us

  • aerosp il y a 3 mois

    hollande devrait demander conseil à son coiffeur