Visite "constructive" d'un diplomate iranien en Arabie saoudite

le
0

DUBAI, 26 août (Reuters) - Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, a dit avoir un entretien "positif et constructif" avec le prince Saoud al Fayçal, chef de la diplomatie saoudienne, mardi à Djeddah. Les discussions ont notamment porté sur les djihadistes de Etat islamique, que les deux pays considèrent comme une menace, a-t-il précisé, à l'issue de cette visite sans précédent depuis l'élection en juin 2003 du président Hassan Rohani, qui a promis de rapprocher les deux rives du Golfe arabo-persique. "Les deux parties ont souligné la nécessité d'ouvrir un nouveau chapitre dans les relations entre les deux pays", a déclaré Hossein Amir Abdollahian, interrogé par Reuters après cet entretien. "La rencontre s'est déroulée dans une atmosphère très positive et constructive", s'est-il félicité. Outre l'Etat islamique, les deux hommes ont évoqué le conflit dans la bande de Gaza. L'Iran chiite et le royaume saoudien, gardien des lieux saints de l'islam sunnite, se livrent une âpre lutte d'influence, notamment en Irak, en Syrie, au Liban, à Bahreïn et au Yémen, mais la progression fulgurante de l'Etat islamique les a rapprochés. Signe de la sensibilité de relations bilatérales, la presse saoudienne n'a pas annoncé la visite d'Hossein Amir Abdollahian. L'agence SPA en a toutefois rendu compte, précisant que les deux hommes avaient passé en revue différents thèmes régionaux et internationaux pour lesquels Ryad et Téhéran ont un intérêt commun. (Michelle Moghtader, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant