Visé par les autorités européennes, Google est-il déjà sur le déclin ?

le
0
Visé par les autorités européennes, Google est-il déjà sur le déclin ?
Visé par les autorités européennes, Google est-il déjà sur le déclin ?

Visé par les autorités européennes de la concurrence pour position dominante, le géant américain de l'internet Google pourrait déjà être, selon certains analystes, sur le déclin.Même si Google reste une des toutes premières entreprises mondiales en termes de capitalisation boursière et d'aura, ses perspectives dans un environnement technologique qui évolue rapidement vers les appareils mobiles et les réseaux sociaux pourraient être quelque peu assombries.L'analyste et consultant Ben Thompson a ainsi récemment suggéré dans un blog intitulé "Peak Google" ("Google au sommet") que le groupe perdait son rythme de croissance. Selon lui, Google pourrait être dans la même situation qu'IBM dans les années 80 ou Microsoft dans les années 2000, à savoir "une entreprise très rentable qui, pour le moment, domine le secteur technologique et semble infaillible mais que l'histoire montrera être déjà en déclin".Le groupe de Mountain View, en Californie, domine depuis plus d'une décennie les recherches sur l'internet et la publicité en ligne. Mais ses actions ont de la peine à garder leur niveau depuis qu'elles ont atteint un sommet au début 2014.Il est présent dans beaucoup de secteurs comme les voitures autonomes, les lunettes (Google Glass), les ballons relayant l'internet, les services de télévision et de paiements, ainsi que les réseaux sociaux (Google+). Mais aucun n'a vraiment décollé.Même dans la publicité en ligne, Google semble perdre du terrain face à Facebook, estime Ben Thompson, qui l'intègre davantage dans les fonctions intégrées au site.Si dans le secteur des mobiles Google a imposé son logiciel Android qui domine le marché, les avantages qu'il en retire ne sont pas évidents. Les internautes utilisent des applications pendant les trois quarts du temps qu'ils passent sur la toile, ce qui ne rapporte rien à Google en termes de publicité en ligne."Le modèle commercial de Google repose ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant