«Visale» ou comment sécuriser les loyers

le
6
Action Logement ont travaillé avec l'Etat à la mise en place de Visale. (© DR)
Action Logement ont travaillé avec l'Etat à la mise en place de Visale. (© DR)

Aujourd’hui, de trop nombreuses personnes ne peuvent accéder à un emploi faute de logement, notamment dans le parc privé, constate le ministère du Logement. En effet, les bailleurs exigent de plus en plus de garanties que les salariés entrant dans un emploi ne peuvent pas toujours fournir, du fait de contrats majoritairement précaires (CDD, Intérim, etc.), ou étant en période d’essai.

C’est dans ce contexte que les partenaires sociaux d’Action Logement ont travaillé avec l’Etat à la mise en place de Visale, un nouveau service en ligne de cautionnement des loyers du parc privé. Il garantira aux bailleurs du parc privé le paiement des loyers impayés durant les 3 premières années du bail.

Financé et géré par Action Logement à hauteur de 130 millions d’euros, le dispositif concerne :

- tous les salariés précaires du secteur privé (CDD, sous promesse d’embauche, CDI en période d’essai, intérimaires, intermittents, apprentis, contrats aidés…), dès lors que l’entrée dans l’emploi et dans le logement s’effectuent dans des délais rapprochés ;

- les jeunes salariés de moins de 30 ans, en CDD ou CDI, sous certaines conditions dérogatoires par rapport aux autres publics de Visale ;

- les ménages accompagnés dans le cadre d’une intermédiation locative, salariés ou non.

Pour en savoir plus, consultez le site officiel :

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 11 mois

    en fait ils ont remis au gout du jour l'ancien loca-pass .... sauf qu'avant on pouvait cumuler loca-pass et caution solidaire, alors que maintenant on ne peut plus

  • ericlyon il y a 11 mois

    lorsqu'on essaie de contacter cet organisme on a le message suivant : "Une erreur est survenue lors du chargement de vos notifications. Veuillez ré-essayer ultérieurement". Ca ne présage rien de bon dans la gestion des sinistres. Comme pour la GRL il se déchargerons sur des assureurs dont le seul objectif sera de rejeter vos sinistres et mettrons la tête dans le sable lorsque vous ferez appel à eux en cas de problème.

  • ramseslj il y a 11 mois

    Il y a des critères simples à vérifier. Si le locataire et le logement entrent dans les cases, ça le convient parfaitement. Beaucoup mieux que des cautions qu'on ne peut jamais vraiment vérifier.

  • sibile il y a 11 mois

    aucun bailleur privé ne souscrira à cette arnaque

  • ramseslj il y a 11 mois

    Excellente mesures pour ne plus avoir à entendre des propriétaires frileux à laisser vides des logements.

  • sibile il y a 11 mois

    ces personnes doivent être logées en HLM