Virus Zika-Premiers cas de contamination locale aux Etats-Unis

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    ORLANDO, Floride, 29 juillet (Reuters) - Les services de 
santé de Floride ont fait état, vendredi, des premiers cas de 
contamination locale du virus Zika aux Etats-Unis. 
    Les quatre personnes concernées, trois hommes et une femme, 
ont vraisemblablement été contaminées par des moustiques dans un 
périmètre restreint de la ville de Miami, a déclaré de son côté 
le gouverneur de Floride, Rick Scott.    
    "Nous avons travaillé dur pour anticiper l'épidémie de Zika 
et nous préparer au pire (...) Nous allons continuer à mettre 
tous les moyens nécessaires pour combattre le développement de 
Zika dans notre Etat", a-t-il commenté dans un communiqué. 
    Le virus a été associé à des cas de microcéphalie, une 
malformation congénitale affectant le développement cérébral des 
nouveau-nés, et au syndrome de Guillain-Barré, une maladie du 
système nerveux dont les formes les plus graves peuvent 
entraîner des paralysies. 
    Mais, selon le directeur des services de santé de Floride, 
les femmes enceintes n'ont pas reçu de la part des autorités la 
consigne de quitter la zone où les quatre patients semblent 
avoir été contaminés. 
    "Nous ne pensons pas que les cas de transmission du virus se 
poursuivront", a déclaré Celeste Philip lors d'une conférence de 
presse, en insistant sur les mesures prises pour endiguer la 
propagation du moustique dans la zone en question. 
    Les autorités sanitaires américaines alertent depuis des 
mois sur le risque d'apparition de foyers de transmission aux 
Etats-Unis durant l'été, en particulier dans les Etats situés le 
long du golfe du Mexique - Floride, Texas et Louisiane.  
    L'épidémie actuelle, repérée pour la première fois au Brésil 
l'année dernière, s'est depuis étendue à plusieurs pays du 
continent américain. 
 
 (Barbara Liston; Eric Faye et Simon Carraud pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant