Virgin rachète la banque Northern Rock

le
0
Première victime de la crise du subprime, la banque anglaise avait été sauvée de la faillite par le contribuable en 2008. Le gouvernement la revend au groupe de Richard Branson, avec une importante perte.

Northern Rock se refait une virginité. Cette banque de Newcastle, symbole de la crise financière, est rachetée par le groupe Virgin. Acculée par la bulle des prêts à risque (subprime), elle avait dû faire face à une ruée de clients inquiets venus en septembre 2007, au long d'interminables files d'attente, retirer leurs dépôts. Face à l'effondrement de son cours de Bourse, le gouvernement l'avait alors renflouée, avant de la nationaliser au printemps 2008, pour une facture de 1,4 milliard de livres (1,6 milliard d'euros).

Jeudi, l'État britannique a récupéré «une partie de son argent», comme l'a annoncé le chancelier de l'Échiquier, George Osborne. Une partie seulement, puisque le groupe Virgin du milliardaire Richard Branson rachète la banque assainie pour 747 millions de livres (873 millions d'euros). Diverses options à terme, notamment indexées sur une éventuelle introduction en Bourse, pourraient rapporter à l'État 200 millions de plus. Mais cela lai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant