Virgin Mobile : les millions de bonus des dirigeants ne passent pas

le , mis à jour le
8
Une boutique Virgin Mobile, photo d'illustration.
Une boutique Virgin Mobile, photo d'illustration.

Ils dénoncent « une absence de morale, à mettre en opposition avec ce qui était les valeurs diffusées sous [sa] présidence chez Virgin Mobile ». Dans une lettre ouverte à Geoffroy Roux de Bézieux, fondateur de l'opérateur Virgin Mobile revendu en 2014 pour 325 millions d'euros à Numericable-SFR - le mastodonte des médias de Patrick Drahi -, des salariés s'élèvent contre « un bonus exceptionnel de 9 millions d'euros réservé à neuf privilégiés ».

Ces salariés, qui sont-ils ? « Sachez que cette lettre ouverte n'a pas été rédigée par les organisations syndicales représentatives de l'entreprise, mais par un collectif représentant la quasi-totalité des salariés, issu de toutes les fonctions et niveaux hiérarchiques de l'entreprise, des agents de maîtrise jusqu'aux managers », précisent les signataires de la lettre. Ces derniers étrillent Geoffroy Roux de Bézieux, par ailleurs vice-président du Medef et auteur de Salauds de patrons, lui rappelant qu'il prônait dans son livre de donner du crédit aux dirigeants pour restaurer la confiance des salariés et des Français envers eux.

Neuf personnes se partagent le pactole

Ces dirigeants de Virgin Mobile vont donc toucher 9,7 millions d'euros à la suite de la cession de l'entreprise à Numericable-SFR, explique FranceTV info. Un pactole partagé entre neuf personnes (sept dirigeants et deux salariés ayant participé à la vente, précisent les auteurs de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • igvisor le vendredi 24 juil 2015 à 07:09

    les deux salaries, juste pour savoir 95D ou 85C ?

  • khmane08 le vendredi 24 juil 2015 à 05:22

    peut être la seule spécialité enseignée à l'ENA le bonus et stock options

  • mark92 le jeudi 23 juil 2015 à 22:23

    C'est qui les 2 salaries ??"Un pactole partagé entre neuf personnes (7 dirigeants et 2 salariés ayant participé à la vente, précisent les auteurs de la lettre ouverte)"....

  • mark92 le jeudi 23 juil 2015 à 22:20

    écoeurant ces dirigeants. Mais pas grave, la souppe est bonne à l'élysée. Reste 15 mois avant pôle emploi ou un emploi de conseiller à Bruxelles comme Mosco. Pas mal 24 000€/mois.

  • Clelio93 le jeudi 23 juil 2015 à 21:15

    Lamentable !

  • aminet le jeudi 23 juil 2015 à 20:54

    Au moins, sur le Titanic, les officiers ne partaient pas avec l'argenterie du bord

  • f5gbi le jeudi 23 juil 2015 à 20:52

    C'est vrai que comparé aux 1800€ de prime touchée par les 135 salariés, ça fait un bel écart !

  • xenfab le jeudi 23 juil 2015 à 20:39

    Où sont passées les valeurs de GRdB ? Ben dans son portif pardi .... Et ça donne des leçons en plus, pitoyable.