Virgin Galactic : le vaisseau spatial s'écrase lors d'un vol d'essai, au moins un mort

le
0
Virgin Galactic : le vaisseau spatial s'écrase lors d'un vol d'essai, au moins un mort
Virgin Galactic : le vaisseau spatial s'écrase lors d'un vol d'essai, au moins un mort

La vaisseau spatial SpaceShipTwo de Virgin Galactic s'est écrasé ce vendredi dans le désert de Mojave en Californie faisant un mort et un blessé grave parmi l'équipage selon Associated Press (AP). La navette a souffert d'une «anomalie en vol», a confirmé vendredi sur Twitter la firme, fondée par le milliardaire britannique Sir Richard Branson. «SpaceShipTwo a souffert d'une anomalie en vol. D'autres informations vont suivre», a précisé la société. Plusieurs personnes ont indiqué sur Twitter, sans que cela ne soit confirmé pour l'instant, qu'un des deux membres de l'équipage aurait été tué dans l'accident.

Le blogger spécialisé  ParabolicArc.com qui était présent pendant le test a précisé sur son compte Twitter que «le moteur de la navette s'était embrasé» et que des «morceaux de l'appareil avaient été retrouvés au sol». Ce dernier a par ailleurs ajouté qu'un corps encore attaché à son siège avait été retrouvé parmi les débris.

#SpaceShipTwo has experienced an in-flight anomaly. Additional info and statement forthcoming.-- Virgin Galactic (@virgingalactic) 31 Octobre 2014Saw on of crash sites. Body still in seat.-- Parabolicarc.com (@spacecom) 31 Octobre 2014Back in Mojave now. Ss2 had trouble with engine burn, blew up, came down in pieces near Koehn Lake.-- Parabolicarc.com (@spacecom) 31 Octobre 2014

Ce vaisseau de passagers, dont l'ambition est de faire voler des touristes à la frontière de l'espace, avait décollé depuis le désert du Mojave il y a environ une heure, vers 17h30 GMT. SpaceShipTwo a deux pilotes et peut transporter six passagers. C'est la version commerciale de SpaceShipOne, le premier vaisseau privé qui a atteint la frontière de l'espace en 2004.

Des centaines de personnes ont déjà pris des réservations pour un vol suborbital de quelques minutes en apesanteur à bord de SpaceShipTwo, versant une avance sur les 200.000 dollars que coûte le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant