Virée foot à Berlin : Valls défendu par... Guaino

le
1
Virée foot à Berlin : Valls défendu par... Guaino
Virée foot à Berlin : Valls défendu par... Guaino

Alors que Manuel Valls poursuit sa visite à La Réunion et Mayotte, le demi mea culpa, jeudi, du Premier ministre qui s'est engagé à rembourser 2 500 euros pour couvrir le voyage de deux de ses enfants, n'efface pas les conséquences politiques de cinq jours de polémique et les nombreuses critiques, même s'il a pu compter sur un soutien plutôt inattendu.  

Henri Guaino est en effet monté au créneau pour défendre Manuel Valls ce vendredi matin. « Je refuse de rentrer dans ce débat polémique, a affirmé sur iTélé le député Républicain des Yvelines. Je trouve ça bien qu'un Premier Ministre ait un peu d'humanité pour voir ses enfants. Le fait qu'il emmène ses enfants pour leur faire plaisir, ça ne coûte rien au contribuable ».

Un avis loin d'être partagé dans l'opposition. « Manuel Valls, que je connais depuis très longtemps, a pris la grosse tête », tance pour sa part Rachida Dati sur RTL. « J'espère que cette affaire lui aura donné une leçon d'humilité et du sens des réalités. Il a menti, il n'y avait pas de réunion professionnelle » à Berlin. L'eurodéputée juge qu'en allant le dimanche après-midi, sitôt terminé le congrès PS de Poitiers, assister à la finale de Roland-Garros, Manuel Valls a « continué à être arrogant », d'autant qu'il n'est pas allé au match France-Belgique, reproche-t-elle. « Là, il a vu un sondage qui montre que 77% des Français sont choqués par ce voyage et il dit Je donne un chèque, arrêtez de m'emmerder ».

VIDEO. Manuel Valls «a pris la grosse tête» pour Rachida Dati (à partir de 4'35)

« Il aggrave sa situation de jour en jour », comme « dans un sable mouvant, dès qu'il bouge il s'enfonce », enchérit Marine Le Pen sur Radio Classique. Si l'affaire « démontre la désinvolture, la nonchalance de ces gouvernants », elle permet à la présidente du Front national de dresser un portrait au vitriol du chef du gouvernement. « C'est un être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le vendredi 12 juin 2015 à 13:49

    Tous les sarkozystes défendent Valls sur ce coup. Solidarité de politiciens corrompus. Renvoi d'ascenseur attendu en cas de situation inversée.