Virbac : deux sources d'incertitude pour 2015

le
0
Les perspectives du laboratoire vétérinaire ont déçu. (© Virbac)
Les perspectives du laboratoire vétérinaire ont déçu. (© Virbac)

Le titre Virbac plonge de près de 10% aujourd'hui. Pourtant, les résultats 2014 ne sont pas mauvais. Le chiffre d'affaires, en hausse de 6,3%, à 773 millions d'euros, était déjà connu. Et la marge opérationnelle, à 14,1%, en ligne avec les estimations des analystes. En fait, ce sont surtout les prévisions des dirigeants pour 2015 qui ont déçu.

Certes l'activité devrait progresser cette année au même rythme que l'an passé, soutenue notamment par les recettes de Sentinel un antiparasitaire acquis en début d'année, et par le retour d'Iverhart, un des médicaments vedette de Virbac, sur le marché américain.

Mais deux zones d'ombre planent et plombent le moral des investisseurs. Les dirigeants ont averti que des écritures comptables liées à l'acquisition de Sentinel (amortissement et réévaluation de stocks) affecteront le résultat 2015. En outre, une inspection des autorités sanitaires américaines (FDA) sur le site de Saint-Louis, aux Etats-Unis, va perturber la production jusqu'en avril.

La réaction épidermique des investisseurs s'explique, selon nous, par deux facteurs. Les inspections de la FDA ne se passent pas toujours aussi bien que les sociétés l'espèrent au départ... On pense aux déboires de Biomérieux à Durham ou de Lonza, fournisseur d'Ipsen, à Hopkinton, qui ont duré plus d'un

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant