VIRBAC : chiffre d'affaires trimestriel sanctionné

le
0

(AOF) - En repli de 3,22% à 169,45 euros, Virbac accuse l'une des plus fortes baisses du SRD après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en retrait. Le laboratoire vétérinaire français a réalisé au deuxième trimestre 2016 un chiffre d'affaires de 218,6 millions d'euros, en baisse de 1,1% du fait d'un impact de change défavorable. À parités constantes, la croissance sur le trimestre s'est établie à 3,9%, dont +3,7% de croissance organique.

Pour mémoire, le deuxième trimestre 2015 a été le seul trimestre en croissance organique l'année dernière. Elle a été tirée d'une part par une croissance soutenue en Europe et dans les pays émergents en Asie-Pacifique et en Amérique latine, et d'autre part par un rebond de l'activité aux États-Unis au deuxième trimestre avec une croissance globale sur ce marché de 8,4% hors effet des changes. À l'inverse, le secteur de l'aquaculture, fortement impacté par la crise sanitaire au Chili, est en fort repli.

Sur l'ensemble du premier semestre le chiffre d'affaires ressort à 430 millions, en baisse de 0,5%. Hors impact défavorable des taux de change, la croissance serait de +3,6%, dont +3,5% de croissance organique.

Aux États-Unis, l'activité du premier semestre affiche une légère croissance organique à +0,7%, grâce à la reprise progressive des livraisons d'Iverhart Plus ainsi qu'à la bonne performance réalisée sur les gammes dermatologie et dentaire. En contrepartie, les ventes de la gamme Sentinel sont en retrait en comparaison à la même période de l'année précédente, en raison notamment du changement de stratégie commerciale de distribution intervenu début 2015. La filiale américaine est toujours en attente d'une prochaine inspection par la FDA du site de St. Louis, dont la date n'est, à ce jour, pas encore connue.

En dehors des États-Unis, le groupe a réalisé un bon premier semestre affichant une croissance organique de 4,2%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant