Violents orages dans l'Ouest : cinq départements placés en alerte

le
0
Violents orages dans l'Ouest : cinq départements placés en alerte
Violents orages dans l'Ouest : cinq départements placés en alerte

C'est le premier gros coup de chaud de l'été. Un flux d'air saharien a commencé dès ce dimanche à apporter de très fortes chaleurs, notamment sur l'Est du pays, une canicule qui devrait durer jusqu'à mercredi. Mais la rencontre de ce flux torride avec une plongée d'air froid du côté de l'atlantique va déclencher dès la nuit prochaine de violents orages dans l'Ouest du pays : les départements de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne et Gironde ont été placés dès 16 heures en vigilance orange par Météo France.

Dès ce dimanche, le littoral aquitain pourrait essuyer des orages potentiellement forts, qui vont remonter le long du littoral atlantique durant la nuit, et gronderont lundi matin entre les Pays de la Loire, la Bretagne, la Normandie, la Picardie, le Nord et l'Ouest de l'île de France et l'ensemble du Nord-Pas-de-Calais avant de se décaler vers la Belgique l'après-midi. Selon Météo News, l'activité électrique devrait être soutenue, et les orages seront accompagnés de rafales de vents violentes et de précipitations très denses. A certains endroits, près de 50 mm de pluie sont prévu en moins de 20 minutes.

En fin de journée ainsi que mardi, de nouveaux orages, d'une violence similaire, éclateront de l'Aquitaine au Poitou, débordant parfois sur les Pays-de-la-Loire. Ces orages gagneront tout l'Est mercredi, mettant un terme à un véritable épisode caniculaire.

Canicule dans l'Est

La chaleur qui fait d'ores et déjà rage du Sud-Est au Nord-est ce dimanche va en effet s'accentuer lundi dans l'Est et s'étendre jusqu'au Bassin parisien et Nord d'ici à mardi, prévient Météonews. Les 33 degrés seront souvent atteints sur la façade Est du pays et 35 voire 36 degrés en pointes pourraient être ressentis en plaine en Alsace, dans le Vaucluse et en Rhône-Alpes. Les températures ne redescendront pas sous la barre des 20 degrés pendant la nuit dans ces régions coincées entre un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant