Violents incidents dans l'Isère pour obtenir une libération

le , mis à jour à 20:52
12
VIOLENTS INCIDENTS DANS L'ISÈRE POUR OBTENIR UNE LIBÉRATION
VIOLENTS INCIDENTS DANS L'ISÈRE POUR OBTENIR UNE LIBÉRATION

LYON (Reuters) - De violents incidents ont éclaté mardi à Moirans (Isère), où une trentaine de jeunes ont mis le feu à des carcasses de voitures pour demander la libération provisoire d’un de leurs amis actuellement incarcéré, a annoncé la préfecture locale.

La route départementale 1085 est coupée depuis le milieu de l’après-midi dans les deux sens et la préfecture a dû mettre en place des déviations pour permettre la circulation automobile entre Lyon et Grenoble.

Le même groupe a également fait brûler des véhicules dans le quartier de la gare et la SNCF a dû interrompre le trafic. Des incendies ont été allumés à proximité de la prison d’Aiton (Isère) où est incarcéré le détenu et les prisonniers ont refusé de réintégrer leurs cellules.

"La préfecture de l’Isère a dépêché quelque 80 gendarmes sur les deux sites", indique-t-elle dans un communiqué, précisant qu’il n’y avait pas de blessé et que des renforts étaient en route.

"Les manifestants réclament la libération de deux personnes incarcérées pour pouvoir assister aux obsèques d’un proche qui auront lieu mercredi", a ajouté la préfecture.

Ce jeune faisait partie d'un groupe issu de la communauté des gens du voyage dont trois membres sont décédés dans la nuit de vendredi à samedi lors d’une sortie de route à bord d’une voiture volée, dit-on de même source.

Le Premier ministre Manuel Valls a rapidement réagi sur Twitter en affirmant qu'il n'y aurait qu'"une seule réponse: la fermeté et le rétablissement de l'ordre" face "aux violences inadmissibles commises à Moirans".

En août dernier, un groupe de gens du voyage avait bloqué l'autoroute A1 dans les deux sens pour obtenir que le fils d'une victime d'une fusillade qui avait fait quatre morts dans un camp soit libéré pour assister aux funérailles de son père.

(Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le mercredi 21 oct 2015 à 07:58

    on a vu la réaction de la justice pour 2 chemises de déchirées, on va voir pour des millions de dégâts, quoique la 1er fois , il y a eu quoi comme sanction?

  • titi18 le mardi 20 oct 2015 à 23:38

    C'est une communauté sans avenir pour la France et en plus ils détruisent nos biens, il faut répondre par la mitrailleuse sans hésiter et de sang froid.

  • M3841569 le mardi 20 oct 2015 à 22:07

    http://goo.gl/Y3k19z bonne lecture

  • M3841569 le mardi 20 oct 2015 à 22:01

    je réitère sur cette file : napalm ?

  • dsta le mardi 20 oct 2015 à 21:51

    Quant on a à faire à des amateurs qui laissent faire et font semblant de ne pas avoir vu, on a forcément ces résultats là! Pauvre pays abandonné, aux mains d'irresponsables !

  • RBONHOF le mardi 20 oct 2015 à 21:49

    J'en ai marre de payer des impôts pour ces gens là : ils s'installent quand ils veulent et se servent en eau et électricité, maintenant ils cassent !! mais on est où là ? Comment font ils pour toujours avoir de superbes voitures ????

  • RBONHOF le mardi 20 oct 2015 à 21:37

    bien dit SCRED !!

  • scred le mardi 20 oct 2015 à 21:34

    Et pendant ce temps, Marine Lepen est devant les tribunaux pour justifier ses propos.

  • RBONHOF le mardi 20 oct 2015 à 21:31

    AH Messieurs de BOURSORAMA qui supprime des messages !!, c'est à cause de gens comme vous que d'autres votent les extrêmes, seulement parce qu'on dit la vérité, mais celle ci fait mal ! hein

  • jayce003 le mardi 20 oct 2015 à 21:05

    Ils se forment pour un coup d'état ?