Violents affrontements entre taliban dans le Sud afghan

le
0

KABOUL, 9 novembre (Reuters) - Des combats entre taliban ont fait jusqu'à 80 morts ces trois derniers jours dans le sud de l'Afghanistan, a-t-on appris lundi de sources proches du mouvement et auprès des autorités locales. De violents affrontements entre groupes rivaux, dont l'un serait soutenu par l'Etat islamique, ont éclaté ce week-end dans la province de Zaboul. La milice fondamentaliste est en proie aux dissensions depuis l'annonce en juillet de la mort du mollah Omar, son "guide suprême", survenue deux ans plus tôt. Le mollah Akhtar Mansour, son successeur, est contesté par une partie du mouvement, qui a porté la semaine dernière le mollah Mohammad Rasool Akhund à sa tête. "C'est ce qu'on craignait", a déploré un proche du mollah Mansour ayant requis l'anonymat. "L'ennemi est parvenu à ses fins. Il voulait diviser les taliban, faire en sorte qu'ils s'entre-tuent, et c'est exactement ce qui arrive maintenant à Zaboul", a-t-il poursuivi. L'aile dissidente est selon lui soutenue par l'Etat islamique et par 400 combattants ouzbeks étroitement liés au mollah Mansoor Dadullah, l'un de ses chefs. Dimanche, les corps égorgés de sept membres de la minorité hazara, dont trois femmes et un enfant, ont été découverts dans le secteur et leur mort a été imputée à l'EI. Des habitants révoltés par ces meurtres se sont joints aux combats, selon un membre du conseil régional. (Jibran Ahmad et Aimal Yaqubi, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant