Violents accrochages au Cachemire indien

le
1
    SRINAGAR, Inde, 16 août (Reuters) - Les forces de sécurité 
indiennes ont tué cinq manifestants et en ont blessé dix autres 
lors d'accrochages en marge d'un rassemblement au Cachemire en 
hommage à un séparatiste musulman tué le mois dernier, a-t-on 
appris auprès des autorités. 
    D'après un haut responsable de la police locale, plusieurs 
centaines de manifestants ont jeté des pierres en direction des 
forces de l'ordre qui encadraient le rassemblement à Budgam, à 
une trentaine de kilomètres au sud de Srinagar, la capitale 
d'été de l'Etat du Jammu-et-Cachemire. 
    Les forces de sécurité ont riposté au fusil automatique, 
quand elles s'étaient limitées jusque là à utiliser des 
carabines à plombs. 
    Le Cachemire est sous tension depuis la mort, le 8 juillet, 
d'un commandant local du Hizbul Mujahideen, un groupe armé basé 
au Pakistan qui bénéficie d'un large soutien dans la partie 
indienne de la région. 
    Depuis le 8 juillet, les violences ont fait au moins 64 
morts et des centaines de blessés. 
 
 (Fayaz Bukhari; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 il y a 4 mois

    Etonnant, dans tous les conflits religieux de la planète, la "religion de paix et d'amour" est toujours un de protagoniste!!!! "vivre ensemble" qu'ils nous disent...Quelle farce!!!!