Violente manifestation dans le centre d'Athènes

le
1

ATHENES, 26 février (Reuters) - Plusieurs dizaines de manifestants ont affronté jeudi la police anti-émeute dans le centre d'Athènes à l'issue d'un défilé contre le gouvernement de coalition conduit par le parti de la gauche radicale Syriza. Ce sont les premières violences dans la capitale grecque depuis l'arrivée de Syriza au pouvoir il y a un mois. Après le défilé, qui a réuni environ 450 personnes, une cinquantaine de manifestants vêtus de noir et cagoulés ont attaqué les policiers dans le quartier d'Exarchia. Les manifestants, qui dénonçaient l'accord passé entre le gouvernement d'Alexis Tsipras et les créanciers internationaux de la Grèce, ont lancé des cocktails Molotov sur les forces de l'ordre, détruit plusieurs vitrines de magasin et incendié des voitures. (Vasillis Triandafyllou, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le vendredi 27 fév 2015 à 00:34

    c est vrais ca arrange les choses de casser les vitrines et le bien publique ! methode de voyous qui en profitent pour piller et miner encore un peu plus la confiance ,du peuple , des gouvernants et des institutions appellees a la rescousse du pays ,,,alors allez plutôt courrir apres les armateurs et autres profiteurs qui ont mine le pays,,,meme si tous etiez d accorde pour que tout se fasse au black sans facture et sans impots ! un jour ou l autre a ce jeu on passe a la caisse!

Partenaires Taux