Violent séisme aux Philippines, au moins 74 morts

le
0
SÉISME MEURTRIER AUX PHILIPPINES
SÉISME MEURTRIER AUX PHILIPPINES

par Erik De Castro

CEBU, Philippines (Reuters) - Un séisme de 7,2 degrés de magnitude sur l'échelle de Richter a fait au moins 74 morts et d'importants dégâts mardi dans le centre des Philippines, selon un nouveau bilan établi par les autorités.

Des bâtiments de faible hauteur se sont effondrés sur deux îles et des églises historiques ont été endommagées.

Le Conseil national de réduction et de gestion des risques a fait état de 65 morts sur l'île de Bohol, 630 km au sud de Manille, de huit autres décès sur celle de Cebu et d'un dernier à Siquijor. Les blessés sont au nombre de 260 à Cebu et Bohol.

Ce bilan devrait toutefois s'alourdir.

Dennis Agustin, directeur de la police de Bohol interrogé par une radio locale, a signalé 77 tués sur l'île, qui est privée d'électricité et de moyens de communication.

Le président Benigno Aquino a annoncé qu'il se rendrait mercredi sur les lieux de la catastrophe. "De nombreuses structures sont anciennes, là-bas", a-t-il déclaré à la presse.

Quatre ponts ont été détruits à Bohol et de nombreuses routes ont été endommagées ou rendues impraticables par des glissements de terrain. L'état de catastrophe naturelle y a été décrété, tout comme à Cebu.

TRENTE-DEUX FOIS HIROSHIMA

L'épicentre du séisme, qui s'est produit à 08h12 (00h12 GMT), a été localisé près de Carmen, sur l'île de Bohol, a précisé Renato Solidum, directeur de l'institut philippin de sismologie.

"Un séisme de magnitude 7 a une énergie 32 fois supérieure à celle de la bombe d'Hiroshima. Comparé à celui de 2010 en Haïti, qui avait une magnitude de 7, celui-ci était un peu plus violent", a-t-il souligné.

Les patients ont été évacués des hôpitaux de Cebu, ville de 870.000 habitants, où plusieurs répliques se sont produites.

Huit personnes qui attendaient devant un guichet d'aide sociale ont été blessées dans une bousculade liée au séisme.

Selon l'archevêque de Tagbilaran sur l'île de Bohol, Leonardo Medroso, deux des victimes ont été tuées par la chute de débris alors qu'elles priaient dans une église de Loon datant de 1753.

Une autre église a été endommagée à Loboc. Les deux édifices sont considérés comme des trésors locaux, a souligné l'archevêque. Le clocher de l'église de Baclayon, toujours dans la province de Bohol, s'est effondré et sa façade s'est fissurée.

"Le séisme était vraiment violent. J'ai 75 ans, j'en ai vécu beaucoup, mais c'est le plus puissant que j'ai jamais vu", a déclaré Mgr Medroso, interrogé à la télévision.

Avec Rosemarie Francisco, Manuel Mogato, Karen Lema et Erik de la Cruz à Manille, et Jonathan Thatcher à Djakarta, Danielle Rouquié et Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant