Violences en Ukraine : vives réactions de la communauté internationale

le
1
Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères.
Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères.

- la France : Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré "récuser tout usage de la force" et a appelé à "la retenue" et au "dialogue". Par la même occasion, le chef de la diplomatie française a annoncé le report de la visite à Paris de l'opposant Vitali Klitschko à cause des événements en cours à Kiev. Le champion du monde de boxe, dirigeant d'une des principales forces d'opposition en Ukraine, devait se rendre mercredi après-midi à Paris. Retrouvez le portrait de Vitali Klitschko ici.

- L'Union européenne : C'est la représentante de la diplomatie Européenne Catherine Ashton, en direct de Kiev, qui a exprimé la position de l'Union Européenne : "Je condamne l'usage de la violence qui ne peut pas être la réponse aux manifestations pacifiques et j'appelle à la plus grande retenue." Catherine Ashton s'est dite "profondément préoccupée par l'action menée par la police antiémeute et très impressionnée par le pacifisme et le courage des manifestations en cours".

- La présidence lituanienne de l'UE : Pour Linas Linkevicius, chef de la diplomatie lituanienne actuellement à la tête de l'Union européenne, "les autorités ukrainiennes ont perdu beaucoup de leur crédibilité " après l'assaut lancé contre les manifestants. Linas Linkevicius a également appelé à "arrêter les violences, enquêter sur les cas de violence et punir les responsables". Il juge particulièrement "injustifiable le recours à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.