Violences en Libye : la France demande à ses ressortissants de quitter le pays

le
1
Violences en Libye : la France demande à ses ressortissants de quitter le pays
Violences en Libye : la France demande à ses ressortissants de quitter le pays

La France appelle à son tour ses ressortissants à quitter la Libye, selon le Ministère des Affaires étrangères. Plusieurs pays européens dont le Royaume-Uni, l'Allemagne et les Pays-Bas et les Etats-Unis avaient déjà demandé à leurs citoyens de quitter la Libye, où un convoi de l'ambassade britannique a été attaqué dimanche, dans un contexte de recrudescence des violences.

«Compte tenu de la dégradation de la situation sécuritaire, la France demande à ses ressortissants de quitter la Libye» a précisé le porte-paole du Quai d'Orsay ce dimanche. «Tous nos ressortissants sont invités à entrer au plus vite en contact avec notre ambassade à Tripoli», précise le ministère. 

Compte tenu de la dégradation de la situation sécuritaire, la France demande à ses ressortissants de quitter la #Libye.-- Romain Nadal (@NadalDiplo) July 27, 2014

«La situation est extrêmement imprévisible et incertaine» soulignait de son côté le ministère allemand des Affaires étrangères. «Les ressortissants allemands encourent un danger accru d'enlèvements et d'attentats».

Londres a aussi appelé les ressortissants britanniques en Libye à «partir immédiatement» par leurs propres moyens, déconseillant tout voyage dans ce pays, dans de nouvelles recommandations publiées samedi soir sur le site du Foreign Office. Entre 100 et 300 Britanniques résident actuellement en Libye. Le ministère des Affaires étrangères a précisé que l'ambassade de Grande-Bretagne à Tripoli restait ouverte, «mais avec un personnel réduit» et que sa «capacité à fournir une assistance consulaire (était) très limitée».

Un convoi de cette ambassade a été attaqué dimanche matin près de Tripoli dans une tentative de vol de voiture qui n'a pas fait de blessé, selon un porte-parole de la mission diplomatique.

Les Pays-Bas ont aussi appelé dimanche les quelque 70 Néerlandais vivant en Libye à «partir de façon urgente du pays par leurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le dimanche 27 juil 2014 à 22:37

    MERCI qui ? Sarko et BHL.