Violences dans les stades : Manuel Valls appelle à la fermeté

le
0
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, et Valérie Fourneyron, ministre des Sports, en réunion avec des dirigeants du monde du football.
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, et Valérie Fourneyron, ministre des Sports, en réunion avec des dirigeants du monde du football.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a reçu, en présence de la ministre des Sports Valérie Fourneyron, des dirigeants et représentants du football professionnel, pour une réunion sur la sécurité dans les stades, d'où ont émergé un appel à la "fermeté" et des pistes de mesures fortes contre les violences. Au sortir de cette réunion qui a duré environ une heure et demie, à laquelle il a pris part aux côtés de plusieurs présidents de clubs de Ligue 1, le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Frédéric Thiriez a dit que "le mot d'ordre commun, invoqué en premier lieu par Manuel Valls, était la fermeté"."Alors que des incidents graves ont émaillé le déroulement de plusieurs rencontres au cours de la première partie de la saison, il était indispensable à mi-parcours de dégager de nouvelles pistes d'action pour éradiquer les comportements haineux et intolérables d'une minorité d'individus qui gangrènent encore les travées de certains stades", explique Manuel Valls dans un communiqué. "Il n'est plus question de revoir des sièges arrachés, des bagarres entre supporteurs, c'est inacceptable. Le ministre a été très clair là-dessus, la répression va être accentuée contre les fauteurs de troubles. Le ministre a dit qu'il réunirait bientôt les préfets pour faire passer ce mot d'ordre de fermeté", a-t-il ajouté. Et de détailler quelques mesures fortes d'ores et déjà à l'étude : "Ça implique une interdiction...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant