Violences dans l'est du Congo, 27 morts

le
0

(Précisions de l'Onu § 3) KINSHASA, 16 octobre (Reuters) - Au moins 27 personnes ont été tuées dans des attaques contre des villages de l'est de la République démocratique du Congo (RDC)dans la nuit de mercredi à jeudi, près de la ville de Beni, ont annoncé les autorités locales. Ewanakawa Nyonyi, porte-parole du maire de Beni, a accusé les rebelles ougandais du groupe ADF-NALU d'être responsables de ces violences. Mercredi, la mission des Nations unies sur place avait affirmé que l'ADF-NALU avait tué 15 personnes, dont six enfants âgés de 7 à 15 ans, lors de raids dans ce même secteur entre le 5 et le 8 octobre. En janvier dernier, ce même groupe avait déjà été tenu pour responsable du massacre de 21 civils dans l'est de la RDC. L'Ouganda affirme que l'ADF-NALU est allié à des éléments du mouvement somalien Al Chabaab, affilié à Al Qaïda. (Aaron Ross à Kinshasa et Bate Felix à Dakar; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant