Violences contre les femmes dans l'armée : confessions d'une ex-officier de marine

le
3
Marine Baron s'est engagée dans la marine entre 2005 et 2007.
Marine Baron s'est engagée dans la marine entre 2005 et 2007.

"Je n'avais plus de quoi payer mon loyer", se souvient Marine Baron. En octobre 2005, à 22 ans, elle met ses études entre parenthèses et s'engage dans la Royale. Séduite par la noblesse de la marine, par le port de l'uniforme et par l'envie de servir la France, elle espère y trouver une famille soudée qui lui faisait jusqu'alors défaut. Mais la jeune officier déchante. Un peu moins de deux ans après s'être engagée, elle retourne à la vie civile, dégoûtée par la misogynie qui règne au sein de l'armée.

De son passage à la Grande Muette, elle en a tiré un livre, Lieutenante : être femme dans l'armée française, publié en 2009. Plus récemment, elle s'est confiée à Leila Miñano et Julia Pascual, auteurs de La Guerre invisible : révélations sur les violences sexuelles dans l'armée française, dont la publication, début mars, a entraîné l'ouverture d'une enquête par le ministère de la Défense. À cette occasion, Marine Baron a accepté pour Le Point.fr de revenir sur son passé d'officier d'état-major. Récit.

"Je vivais comme une bonne soeur"

En débarquant sur la base des Fusco à Lorient, celle des bérets verts, Marine Baron est convaincue que l'armée est faite pour elle. "J'avais envie de faire du sport, de tirer avec une arme à feu, de voir du pays. (...) Je me disais que j'avais un caractère qui s'acclimaterait bien à l'armée. Je n'ai jamais aimé me faire les ongles ou du shopping. J'ai toujours préféré...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mardi 18 mar 2014 à 17:06

    absolument pas d'accord. il faut autant d'hommes que de femmes dans chaque métier. Les femmes sont moins puissantes mais plus résistantes que les hommes : avec ton raisonnement, les hommes devraient être exclus de l'armée ?

  • mlaure13 le dimanche 16 mar 2014 à 18:34

    Cela se passe partout ou la femme veut absolument singer l'homme, et notamment dans des métiers très difficiles....chacun à sa place et les vaches seront biens gardées ...:-)))

  • M7097610 le dimanche 16 mar 2014 à 17:55

    s'il n'y avait que l'armée...