Violences conjugales : les Anglaises pourront consulter le casier de leur partenaire

le
0
Les Anglaises et Galloises pourront bientôt, en cas de doute, savoir si leur partenaire s'est livré dans le passé à des violences conjugales, a annoncé lundi le gouvernement britannique.

Clare Wood, 36 ans, est morte étranglée chez elle en 2009 par son ex-petit ami, George Appleton, qu'elle avait rencontré sur Facebook. Un partenaire dont elle ignorait le passé violent... y compris le kidnapping d'une ancienne compagne qu'il avait menacée à l'arme blanche. Aujourd'hui, cette mère de famille défunte donne son nom à une loi, «Clare's Law», qui devrait entrer en vigueur en mars prochain en Angleterre et au pays de Galles. Grâce à celle-ci, les femmes pourront, en cas de doute, demander aux autorités si leur compagnon a un passé violent. Cette mesure, annoncée ce lundi par la ministre britannique de l'Intérieur, Theresa May, peut bien sûr servir aux femmes comme aux hommes.

Rappelant que 88 Britanniques ont perdu la vie dans des violences conjugales l'an der...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant