Violences avant un match de football au Caire, 14 tués

le
0

LE CAIRE, 8 février (Reuters) - Au moins 14 supporters de football égyptiens sont morts et 20 autres ont été blessés dimanche soir au Caire lors d'affrontements avec les forces de l'ordre qui leur interdisaient l'accès au stade dans lequel se déroulait un match de championnat entre deux clubs de la capitale. Selon un médecin travaillant dans un hôpital situé dans l'est du Caire, ces heurts ont fait 14 morts et huit blessés. Le ministère de la Santé a fait état de 20 blessés mais n'a pas confirmé que des personnes avaient été tuées. Une source au sein des services de sécurité a indiqué que des échauffourées avaient opposé avant la rencontre des supporters du club de Zamalek à ceux du club d'Enppi. La police avait procédé à des tirs de gaz lacrymogènes. "Un grand nombre de supporters de Zamalek sont venus au stade pour assister au match et ils ont tenté de franchir les grilles par la force. Les forces de sécurité ont dû les empêcher de continuer à s'en prendre aux installations du stade", indique un communiqué du ministère de l'Intérieur. Les rencontres du championnat égyptien se déroulent avec un public limité pour des raisons de sécurité depuis les émeutes qui avaient fait 70 morts à l'occasion d'un match à Port Saïd il y a trois ans. (Ahmed Maher; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant