Violences à Trappes : un jeune condamné mais libéré, deux relaxés

le
0
Les trois jeunes comparaissaient lundi devant le tribunal correctionnel de Versailles accusés d'avoir jeté des pierres contre les forces de l'ordre.

Ils faisaient bien pâle figure. Des traits tirés, des yeux cernés, un teint gris. Les trois jeunes hommes, âgés entre 18 et 25 ans comparaissaient lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Versailles. Tous, vêtus du même t-shirt blanc, arboraient la même mine déconfite. Interpellés vendredi soir, ils ont passé deux jours en garde à vue avant d'être placés en détention provisoire. Tous les trois comparaissaient pour avoir jeté des pierres contre les forces de l'ordre, l'un d'entre eux étant également accusé de rebellion. Deux ont été relaxés, et le troisième s'est vu condamner à six mois de prison ferme. Ce dernier avait déjà eu affaire à la justice: il avait été condamné pour escroquerie et conduite sans permis. Toutefois la présidente a précisé au jeune homme qu'il n'irait pas en prison et que sa peine...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant