Violences à Trappes : l'opposition gronde, la majorité appelle au calme

le
6
Violences à Trappes : l'opposition gronde, la majorité appelle au calme
Violences à Trappes : l'opposition gronde, la majorité appelle au calme

Au lendemain des violences qui se sont produites autour du commissariat de Trappes(Yvelines), l'opposition réclame davantage de fermeté de la part du gouvernement. Face à ces attaques, la majorité monte au créneau et dénonce une «instrumentalisation».

Les abords du commissariat de cette ville populaire des Yvelines ont été pris d'assaut dans la nuit de vendredi à samedi par 250 personnes qui réclamaient la libération d'un homme interpellé pour s'être opposé au contrôle de sa femme intégralement voilée. Au moins un adolescent a été gravement blessé et quatre policiers plus légèrement dans des affrontements. Six personnes ont été interpellées.

Le mari de la femme intégralement voilée, un jeune homme de 21 ans, a lui été libéré sous contrôle judiciaire. Il comparaîtra prochainement devant un tribunal.

En déplacement à Marseille, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a estimé que «s'en prendre aux forces de l'ordre, aux institutions, aux biens publics n'a aucun sens, ne règle aucun problème et est inadmissible».

L'opposition demande au gouvernement de «réagir»

Le gouvernement «doit avoir le courage de faire preuve de sévérité face à des voyous qui ne respectent rien et qui insultent les lois de la République», estime samedi dans un communiqué Brice Hortefeux. L'ancien ministre de l'Intérieur considère que le gouvernement a «échoué à assurer la protection des Français à Trappes, où faisant suite à l'interpellation d'un homme qui s'était opposé au contrôle par la police de son épouse portant un voile intégral, plusieurs dizaines de voyous qui ne respectent rien ont encerclé le commissariat de la ville».

Même ton de la part du député UMP Eric Ciotti : «La République se doit d'être implacable contre la violence communautariste plutôt que d'être dissimulée.» «Cette violence appelle de lourdes sanctions», poursuit l'élu des Alpes-Maritimes, affirmant qu'«il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le dimanche 21 juil 2013 à 10:46

    Moi, je suis d'accord avec mlaure13, en plus, je suis à peu près sur que ces islamistes sont contre le mariage gay. En effet, en Islam, l'homosexualité est (un petit peu) punie de mort. Peut etre que si nous le rappelons aux autorités, elles vont pouvoir déchainer une répression féroce contre ces voyoux qui violent les lois de la République ?

  • M1531771 le dimanche 21 juil 2013 à 09:35

    Droite et Gauche confondues sont responsables de ces situations...alors ils feraient mieux de faire BLOC contre cet islam rampant et dévastateur pour notre société, sincèrement !

  • dhote le dimanche 21 juil 2013 à 08:53

    Comme d'habitude Vals donne des coups de menton , parle, parle et attend que ça passe.

  • M608962 le samedi 20 juil 2013 à 23:41

    elle est irresponsable ,donc rien à dire , et son fils est en taule

  • mlaure13 le samedi 20 juil 2013 à 23:23

    Et si ces heurts avaient été occasionnés par une manif anti mariage gay???...Combien d'interpelletions, de gardes à vues, de présentations et emprisonnements immédiats ???...Ce n'est même plus deux poids deux mesures...on n'est vraiment plus "chez nous"...ou plutôt si, dans la poubelle du monde !...

  • mqsd le samedi 20 juil 2013 à 21:36

    qu'est ce qu'elle en dit Taubira