Violences à Air France : les petits marchandages de l'Élysée

le , mis à jour le
19
Alexandre de Juniac résistera-t-il à l'Élysée ?
Alexandre de Juniac résistera-t-il à l'Élysée ?

L'intersyndicale d'Air France menace de bloquer les discussions avec la direction tant que les mesures disciplinaires à l'égard des salariés mis en cause dans l'agression de deux dirigeants ne seront pas suspendues. C'est l'information donnée par le dernier communiqué syndical qui annonce aussi une nouvelle journée de mobilisation le 19 novembre, devant le siège d'Air France, à l'occasion de la prochaine session du CCE. Certains syndicats du personnel au sol appellent en plus à une grève. Celle du 5 octobre n'avait provoqué que quelques retards des vols.

Valls se défausse

Ce que ce communiqué n'indique pas, c'est que des négociations confidentielles ont eu lieu au plus haut niveau. Des dirigeants syndicaux (SNPL, CGT) ont été reçus à l'Élysée. Il leur a été fait la promesse de faire lever les mesures disciplinaires par Air France (dix-huit salariés mis à pied ont été convoqués pour un entretien préalable à une sanction et cinq autres seront jugés le 2 décembre en correctionnelle) à condition qu'il n'y ait pas de manifestation en décembre. Le Premier ministre Manuel Valls, qui avait qualifié de « voyous » les hommes qui ont agressé les deux DRH, a refusé de se charger du dossier. C'est donc Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, qui a été chargée de ces basses ?uvres et de valider la violence physique comme outil dans les rapports sociaux. On peut penser que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • launor le samedi 31 oct 2015 à 09:30

    ...puissent s 'envoyer en l' air comme leurs exploiteurs érigés en modèles par la propagande économique.

  • launor le samedi 31 oct 2015 à 09:29

    Que le cynisme ( vulgaire et non pas philosophique ) des uns engendre la colère de leurs victimes ne me parait pas moralement parlant justifier la condamnation des victimes. Légalement parlant c'est une autre histoire et il faut se rappeler que c'est la loi qui a mis en place la concurrence à bas prix sur les vols pour que les nouveauxpauvres ...

  • bordo le vendredi 30 oct 2015 à 10:14

    De petites discussions de comparses. Une chemise déchirée ? Manœuvre stalinienne classique : réduire au ridicule un événement pour en déconsidérer la victime. Les responsables RH d'Air France ont été agressés par une foule lâche et n'ont dû leur salut que dans la fuite. Les auteurs doivent être virés et collés en tôle, c'est la loi qui le dit.

  • C.Caulli le vendredi 30 oct 2015 à 09:43

    Toujours ce manque de courage chez les politiques ...

  • devcor le vendredi 30 oct 2015 à 09:13

    Avant de reprendre laborieusement la prose syndicale, am013, essayez de vous renseigner : Le résultat "trimestriel" bénéficiaire intervient après 7 "années" consécutives de perte et ce bénéfice est exclusivement du à l'effondrement du prix du pétrole et toutes les compagnies en ont profité. Si aucune mesure de nature à restaurer la compétitivité d'Air France n'est prise, à la première remontée du prix du pétrole, Air France sera à nouveau en perte et...disparaîtra. C'est ce que vous voulez ?

  • gacher le vendredi 30 oct 2015 à 09:06

    quand un entreprise est en perte, il est trop tard pour faire un plan social. Ce qui compte c'est de savoir si la société gagne ou perd des parts de marché. Si elle perd, il faut faire quelque chose avant qu'il ne soit trop tard

  • am013 le vendredi 30 oct 2015 à 08:59

    Des millions de bénéfice et on licencie ? Ou est la motivation ? On dit qu'on licencie quand l'entreprise est en perte ok...mais quand elle gagne de l'argent aussi...alors cela veut dire que tout est permis et dire que l'on voudrait modifier le code du travail ? Remettons l'homme au cœur de l'entreprise et de ses valeurs messieurs, mesdames.

  • gacher le vendredi 30 oct 2015 à 08:31

    le gouvernement champion de la mauvaise foi, Valls fauxq jusqu'au bout, envoie la nullité exécuter ses basses oeuvres. l'image internationale de ces lâches, et de la France, est lamentable durablement

  • bordo le vendredi 30 oct 2015 à 08:20

    Mais bien sûr que c'est vrai, finasser, toujours finasser, c'est la spécialité de FH. Il y a du Laval dans cet homme là.

  • M7380217 le vendredi 30 oct 2015 à 08:20

    Il y a de grandes chances pour que cela soit la réalité, ce qui ne me surprendrai guère.Le plus fort, c'est que nous nous permettons de critiquer et de donner des leçons aux autres nations.