Violences à Air France : des sanctions exceptionnelles

le , mis à jour le
3
Le directeur des ressources humaines d'Air France, Xavier Broseta, a été pris à partie lors du comité central de l'entreprise.
Le directeur des ressources humaines d'Air France, Xavier Broseta, a été pris à partie lors du comité central de l'entreprise.

Une première pour Air France. BFM TV assure ce mercredi soir que les cinq salariés du géant français soupçonnés d'avoir violenté des vigiles et des dirigeants, dont le DRH Xavier Broseta, sont sur le point d'être mis à pied à titre conservatoire sans solde. Ils auraient déjà reçu la lettre qui doit enclencher la procédure. La chaîne de télévision précise que c'est la première fois qu'Air France décide de sanctionner d'une telle façon des salariés.

Quatre salariés ont été arrêtés lundi « sans incident » vers 6 heures à leur domicile, dans le Val-d'Oise, en Seine-et-Marne, dans les Yvelines et dans l'Aisne, avait indiqué le parquet de Bobigny. Un cinquième a été interpellé un peu plus tard. Les cinq hommes placés en garde à vue travaillent dans la branche Cargo de la compagnie ou à Air France Industries, notamment comme magasiniers.

Mélenchon s'indigne

À la suite de ces interpellations, Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), Pierre Laurent (PCF) et l'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot n'avaient pas manqué de s'indigner. « Jour de deuil. 4 salariés arrêtés pour fait de lutte. Que la résistance et la colère soient plus contagieuses que la peur ! #AirFrance », avait déclaré Jean-Luc Mélenchon, porte-voix du Parti de gauche dans un tweet, tandis que Cécile Duflor ironisait : « Arrêtés chez eux à 6 heures du matin ? Pourquoi ? pour les humilier devant leurs familles ou parce qu'ils...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le jeudi 15 oct 2015 à 09:23

    C'est aussi la première fois qu'à AF des salariés tentent de lyncher des cadres. ce type d'agissement ne fait pas partie des relations sociales, Ça ressemble plutôt à un comportement mafieux et fasciste.

  • jyth01 le jeudi 15 oct 2015 à 09:12

    Dans tous les cas, résultat du sabotage CGT: mes 2 prochains voyages en décembre et janvier, sont réservés sur Emirates et Iberia, afin d'être serein, sans crainte d'être pris en otage. En fait cela fait déjà 2-3 ans que je ne prends plus AF par sécurité (ni le TGV d'ailleurs)

  • bern1616 le mercredi 14 oct 2015 à 23:06

    mais non bande de ploucs simplement parcque les flics ont pas le droit d'intervenir avant 6h du matin connaissent même pas les lois ces ab.utis de politiques:(