Violée et égorgée, elle survit à son agression en faisant la morte

le
0
Une jeune fille de 19 ans a été sauvagement agressée lundi dans un parc de Denain (Nord). Son agresseur, qui lui a assené 15 coups de couteau, la connaissait. Il a été mis en examen.

Jenny est une miraculée. Lundi, elle a survécu au pire : la jeune fille, âgée de 19 ans, a été violée et grièvement blessée à la gorge par l'ancien compagnon de sa meilleure amie. Sa survie, elle ne la doit qu'à elle-même : elle a simulé la mort à deux reprises afin que son agresseur, déterminé à la tuer, l'abandonne.

Lundi, à 15 heures, la jeune fille pense se rendre à un rendez-vous fixé par une amie lorsqu'elle arrive dans un parc de Denain, une commune de l'agglomération valenciennoise (Nord). En réalité, c'est Ludo, l'ancien compagnon de celle-ci, qui l'attend. Il l'a dupée en se faisant passer pour son amie par SMS. Rapidement, la situation dégénère : le jeune homme, âgé de 28 ans, est persuadé que Jenny est à l'origine de sa rupture.

«J'ai bloqué ma respiration»

«Il voulait se venger, parce qu'il disait que je voulais casser son couple avec ma meilleure amie, alors que ce n'était pas le cas, explique Jenny dans les colonnes du Parisien. J'av

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant