Vingt-trois morts dans deux explosions à Lattaquié en Syrie-OSDH

le
0

(actualisé avec télévision, contexte) BEYROUTH, 10 novembre (Reuters) - Au moins 23 personnes ont été tuées et 40 autres blessés dans deux explosions survenues à Lattaquié, fief du régime sur la côte syrienne, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH, proche de l'opposition). La province de Lattaquié abrite une base aérienne qu'utilise l'armée de l'air russe pour mener des frappes en soutien au régime syrien contre les insurgés, essentiellement dans l'ouest et le nord-ouest du pays. Il s'agit d'une des attaques les plus meurtrières dans cette ville depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011. Les explosions ont ébranlé deux quartiers distincts de Lattaquié. L'une était due à une roquette et l'autre soit à une roquette soit à un engin explosif, précise l'OSDH. Le gouvernement syrien a condamné des attaques "terroristes" menées à Lattaquié, a rapporté la télévision nationale dans un bulletin d'informations, sans donner davantage de précisions. Les insurgés ont régulièrement visé Lattaquié ces derniers mois, le plus souvent par des tirs de roquettes. En septembre, une voiture piégée a fait dix morts dans la ville. (John Davison; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant