Vingt-quatre insurgés tués par la police indienne dans le nord-est

le
0
 (Bilan actualisé, précisions) 
    BHUBANESHWAR, Inde, 24 octobre (Reuters) - Les forces de 
sécurité indiennes ont tué lundi au moins 24 rebelles maoïstes 
dans l'Etat oriental d'Odisha, ont annoncé les autorités. 
    Informés de la présence d'une trentaine d'insurgés dans un 
camp d'entraînement de la rébellion, la police a monté une 
opération pour les surprendre, ont dit les autorités. 
    Des armes automatiques et des munitions ont été saisies sur 
le site, ont-elles ajouté. 
    "Il s'agissait d'un camp d'entraînement. La police a 
retrouvé les corps de 24 maoïstes", a déclaré Mitrabhanu 
Mahapatra, qui dirige la police du secteur de Malkangiri, 
localité où les affrontements se sont déroulés. 
    Les rebelles maoïstes agissent en Inde depuis les années 
1960. Ils reprochent à l'Etat central de spolier les ressources 
minérales des Etats les plus défavorisés de l'Est et du Centre. 
    Selon l'organisation South Asia Terrorism Portal, 337 
personnes ont été tuées en Inde depuis le début de l'année dans 
des violences impliquant l'extrême gauche. Plus de la moitié 
sont soupçonnées d'appartenir à la rébellion. 
 
 (Jatindra Dash, Nicolas Delame pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant