Vingt-quatre heures dans la vie des Bleus

le
0

C'EST LE PREMIER JOUR du reste de leur vie. Et sans doute le plus important de leur carrière. Pourtant, les Bleus vont tenter aujourd'hui de tout faire comme s'il s'agissait d'une simple journée de match. « C'est un moment exceptionnel, privilégié, une chance unique parce qu'il y a un titre au bout, reconnaît Didier Deschamps. Il faut y penser... sans trop y penser. » Un peu par superstition, le staff français a tenu à passer la dernière nuit avant la finale, non pas dans un hôtel du quartier de La Défense comme proposé par les organisateurs de l'Euro mais à l'hôtel Pullman de Bercy. Là où ils ont vécu la nuit et la journée précédant le match d'ouverture contre la Roumanie et le quart de finale contre l'Islande. Le règlement impose en effet aux sélections, y compris celle du pays hôte, de séjourner la veille de match dans un rayon de 60 km autour du stade. Troisième nuit de suite dans un lit différent Après un entraînement très léger hier en fin d'après-midi sous le soleil de Clairefontaine, les Bleus ont donc repris la route. Direction la porte de Bercy. Arrivés sur place une heure plus tard, les joueurs ont d'abord découvert le planning de la soirée et de la journée de dimanche préparé par Guy Stéphan, l'adjoint de Didier Deschamps. Après le dîner, à 20 h 30, les vingt-trois ont regagné leurs chambres situées dans une aile privatisée de l'établissement. C'était leur dernière nuit ensemble, presque deux mois après le début de l'aventure, mi-mai à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). C'était aussi la troisième nuit de suite dans un lit différent après Marseille et Clairefontaine. Pas vraiment idéal pour la récupération. Ce matin, après le petit déjeuner proposé jusqu'à 9 h 30, les Bleus suivront une séance de réveil musculaire à l'hôtel. Après le déjeuner, suivront les heures d'attente. Certains tenteront de faire la sieste, peu y arriveront. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant