Vingt ouvriers pakistanais tués au Baloutchistan

le
0

(Ajoute revendication) QUETTA, Pakistan, 11 avril (Reuters) - Vingt ouvriers ont été tués dans leur sommeil dans la nuit de vendredi à samedi par un groupe d'hommes armés dans la province pakistanaise du Baloutchistan, en proie à des violences séparatistes, rapportent les autorités locales. Les victimes dormaient dans un campement situé à une quinzaine de kilomètres de la ville de Turbat. Le fait qu'ils soient étrangers à la province incite la police à soupçonner les rebelles indépendantistes, a déclaré le ministre de l'Intérieur de la province, Akbar Hussain Durrani. Les ouvriers ont été abattus à l'arme automatique et les assaillants se sont enfuis à moto, ont déclaré trois rescapés. L'attaque a été revendiquée par un porte-parole de l'Armée de libération baloutche, organisation interdite, en représailles aux opérations de l'armée dans la région. Les séparatistes du Baloutchistan, région pauvre et aride du sud-ouest du Pakistan, s'en prennent fréquemment à leurs compatriotes venus des autres provinces. Les postes de police et les infrastructures font également partie de leurs cibles. Les forces de sécurité sont de leur côté accusées par les organisations de défense des droits de l'homme de tortures et d'exécutions sommaires à l'encontre des membres de l'ethnie baloutche. (Gul Yousufzai; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant