Vingt mille déplacés en 48 heures à Alep, selon le CICR

le
1
    GENEVE, 29 novembre (Reuters) - Vingt mille personnes ont 
fui depuis 48 heures les quartiers sous contrôle rebelle de 
l'est d'Alep, après une intensification de l'offensive 
gouvernementale, rapporte mardi le Comité international de la 
Croix-Rouge (CICR), dans un communiqué. 
    Les civils doivent être autorisés à quitter ces quartiers en 
toute sécurité, souligne l'organisation, qui se dit prête à 
superviser l'évacuation des blessés et des malades.  
    Entre juillet et la mi-novembre, plus de 40.000 personnes 
ont fui les zones de combat de l'ouest de la ville, aux mains 
des forces gouvernementales, et les secteur voisins, ce qui 
porte à 60.000 le nombre de déplacés au cours des cinq derniers 
mois, poursuit-elle. 
 
 (Stephanie Nebehay, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a une semaine

    Quelle heureuse nouvelle ! Les terroristes possèdent donc vingt mille otages de moins.