Vingt-et-un migrants blessés dans une rixe à Calais

le , mis à jour à 13:19
6
RIXE ENTRE MIGRANTS À CALAIS
RIXE ENTRE MIGRANTS À CALAIS

LILLE (Reuters) - Vingt-et-un migrants ont été blessés dans la nuit de dimanche à lundi à Calais dans une rixe entre communautés africaines et 14 d'entre eux ont dû être hospitalisés, a annoncé lundi la préfecture du Pas-de-Calais.

La rixe a débuté dimanche soir et a opposé des Erythréens et des Soudanais. Les pompiers sont intervenus pour éteindre des débuts d'incendie dans le campement.

Des bagarres entre communautés ont déjà éclaté dans le passé, souvent pour la possession d'une zone de cette "jungle" qui, à Calais ou dans les alentours, regroupe quelque 2.500 migrants tentant de passer au Royaume-Uni, selon la préfecture,

Depuis qu'ils ont été chassés des squats dans la ville de Calais, des centaines de migrants se sont regroupés en périphérie sur un terrain vague jouxtant le centre d'accueil de jour. La tension y est forte, dénoncent les bénévoles des associations humanitaires.

(Pierre Savary, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 1 juin 2015 à 15:28

    Et dire que l'ONG Calais Migrant Solidarity taxait la police d'être à l'origine de la violence dans un montage video ya pas un mois!

  • lorant21 le lundi 1 juin 2015 à 14:23

    Pas de bonne solution. Ces gens fuient-ils la misère alors qu'ils payent des milliers d'euros aux passeurs?

  • pcur le lundi 1 juin 2015 à 14:15

    Entièrement d'accord avec vous roux.g, ce moquer de la misère humaine quand on est inculte comme ça (il faut justifier de plus de 5 ans en France avant de bénéficier d'aides et bien sur disposer d'une carte de séjour). Pour les petits aigris derrière leur clavier qu'on leur propose de vivre une semaine la vie de ces soit disant assistés, je pense que l'appel à l'assistance publique sera assez rapide.

  • roux.g le lundi 1 juin 2015 à 14:03

    Faites ce jeu : vous lisez une info dans laquelle on parle immigration, puis allez lire les commentaires. Vous êtes certain à 100% qu'un pauvre type, bien entendu anonyme, aura parlé de "CMU", ou de "nos impôts". Le fait que ces clandestins n'aient même pas l'eau courante, sont victimes de maladies qu'on ne trouve que chez les personnes sans aucun soin ne l'effleurera pas. Le posteur pense à son petit confort et c'est tout.

  • pier4564 le lundi 1 juin 2015 à 14:03

    il faut les reconduire chez eux! Se porteront ils invalides à nos frais?

  • M940878 le lundi 1 juin 2015 à 13:26

    pas grave ils ont droit à l'AME et la CMU gratos aux frais du contribuable