Vingt-et-un membres présumés de Daech arrêtés en Turquie

le , mis à jour à 15:21
0
Vingt-et-un membres présumés de Daech arrêtés en Turquie
Vingt-et-un membres présumés de Daech arrêtés en Turquie

Les autorités turques ont déclaré avoir arrêté 21 membres présumés du groupe djihadiste Etat islamique ce vendredi dans plusieurs villes turques. Ces individus, parmi lesquels on trouve trois ressortissants étrangers dont la nationalité n’a pas été précisée, sont suspectés de traverser l’Anatolie pour aller se battre en Syrie. Ce coup de filet intervient après l’arrestation le 1er juillet dernier de 7 autres membres de Daesh dans l’ouest de la Turquie.

Ces arrestations interviennent alors que la coalition internationale critique régulièrement le manque d'implication de la Turquie dans la lutte contre Daech. Fin juin, des membres de l’Etat islamique s’étaient à nouveau lancés à l’assaut de la ville symbolique de Kobane. Les opposants à Erdogan l’avaient accusé d’avoir laissé passer les djihadistes par la Turquie pour reprendre la ville, ce à quoi le chef d’Etat a répondu que « personne n’a le droit de lier la Turquie à cette organisation terroriste », tout en condamnant l’attaque.

Ankara disposé à s'impliquer dans la coalition internationale

Recevant la visite d'une délégation américaine la semaine dernière, la Turquie serait en train d'intensifier sa coopération avec la coalition internationale. Elle est suspectée de préparer une invasion du nord syrien pour y créer une zone tampon et contrôler de fait, les positions kurdes. Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a toutefois assuré la semaine dernière que son pays n'envisageait pas d'opération imminente en Syrie. Reste à savoir pourquoi ces derniers jours, Ankara a envoyé de nouveaux contingents tout près de la frontière.

Si certains officiels turcs placent les djihadistes, les kurdes et les partisans de Bachar Al-Assad dans le même panier, il ressort des discussions avec la délégation américaine une priorité accordée à l'Etat islamique. Par ailleurs, les médias turcs, affirment que la Turquie, qui refuse depuis des mois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant