Vinci voit de nouvelles opportunités de croissance dans l'aérien

le
0
VINCI VEUT CROÎTRE DANS L'AÉRIEN
VINCI VEUT CROÎTRE DANS L'AÉRIEN

PARIS (Reuters) - Vinci, fort des 42,9 millions de passagers qui ont transité l'an dernier par sa filiale aéroportuaire, voit de nouvelles opportunités de croissance dans le secteur de l'aérien, a déclaré jeudi le PDG du groupe de BTP et de concessions.

Vinci étudie de nouveaux projets à l'international, comme la concession et l'agrandissement de l'aéroport de Santiago-du-Chili pour lequel il est candidat avec Aéroports de Paris (ADP) - groupe dans lequel il est monté au capital à hauteur de 8% l'an dernier. Vinci regarde également le dossier de la construction d'un nouvel aéroport à Cuzco, au Pérou.

"Nous commençons réellement à devenir un acteur significatif dans ce métier de l'aérien", a déclaré Xavier Huillard au cours d'une conférence de presse. "Nous commençons à nous appuyer sur cette nouvelle taille, cette nouvelle légitimité, ces nouvelles expertises (...) pour commencer à regarder un certain nombre de sujets de par le monde."

Vinci a finalisé en septembre dernier l'acquisition de l'opérateur aéroportuaire portugais ANA. En venant s'ajouter aux aéroports que le groupe exploite déjà en France et au Cambodge, ces actifs lui ont donné la taille critique pour pouvoir désormais prétendre à la plupart des grands appels d'offres internationaux, qu'il s'agisse d'aéroports existants à gérer ou rénover, ou de nouvelles plates-formes à construire.

A titre de comparaison, a ajouté Xavier Huillard, ADP a géré en 2013 environ 90 millions de passagers sur ses plates-formes parisiennes.

Pour nourrir ses ambitions de croissance sur ce secteur "très tonique" de l'aérien, qui devrait doubler de taille d'ici 2030, Vinci a notamment engagé la vente de sa filiale de parkings Vinci Park. Xavier Huillard a prévenu qu'il ne ferait pas de commentaire à ce sujet car, a-t-il dit, "nous sommes en plein dans le processus".

En Bourse, l'action Vinci s'adjuge 3,8% à 49,8 euros à 9h55, deuxième plus forte hausse de l'indice CAC 40 (+0,21%), soutenue par les résultats annuels et les perspectives annoncés la veille par le groupe.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant