Vinci victime d'une fausse information qui l'a plombé en Bourse

le , mis à jour à 18:33
9
VINCI PLONGE EN BOURSE APRÈS UNE FAUSSE INFORMATION
VINCI PLONGE EN BOURSE APRÈS UNE FAUSSE INFORMATION

PARIS (Reuters) - Le groupe Vinci a été victime mardi après-midi d'une fausse information sur une révision de ses comptes et le renvoi de son directeur financier qui a brièvement fait plonger son cours de Bourse.

Le spécialiste des matériaux de construction et des concessions a fait savoir qu'il envisageait de porter plainte.

"Un faux communiqué de presse Vinci a été publié le 22 novembre à 16h05", écrit le groupe sur son site internet.

"Vinci dément formellement l’ensemble des 'informations' figurant dans ce faux communiqué et étudie toutes les actions judiciaires à donner suite à cette publication."

Interrogée par Reuters, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a fait savoir qu'elle suivait "de près" cette affaire et se réservait la possibilité d'ouvrir une enquête.

"L'AMF suit de près le dossier, fait son travail habituel de surveillance et se réserve le droit d'étendre ses investigations en fonction de l'analyse des premiers éléments recueillis", a déclaré une porte-parole du gendarme des marchés financiers.

Selon le faux communiqué, Vinci annonçait qu'il lançait une révision de ses comptes consolidés 2015 et du premier semestre 2016, et faisait aussi savoir que son directeur financier était licencié.

L'action Vinci a perdu jusqu'à 18,28% à la suite de cette fausse information et a dû être brièvement réservée à la baisse, alors qu'elle cédait 0,28% juste avant 16h05.

Le titre a finalement terminé la séance sur un repli de 3,76% à 58,80 euros. Ses volumes d'échanges atteignaient cinq fois ceux réalisés en moyenne par la valeur ces trois derniers mois sur Euronext.

(Dominique Rodriguez et Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Belot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3609791 il y a une semaine

    Pauvre bigot8.

  • Renjik il y a une semaine

    Bigot8, pauvre antisémite. Nom tout à fait adapté.

  • Newinks il y a une semaine

    Cela a été tradé avec des turbo et warrant ou bien d'autres produits à effet de levier, pas de VAD sur action...Au lieu de coller de nouvelles taxe du genre TTF ou bien d'entraver le cours de Renault comme cela a été fait il y a peu, ce gouvernement, qui ne comprend rien à la Bourse, devrait plutôt s'occuper de ce genre d'affaire...

  • bigot8 il y a une semaine

    en plus si le mec est en Israel tu peux toujours te toucher pour l avoir bien joué Samuel

  • bigot8 il y a une semaine

    bien joué a qui a profité le crime ?

  • tomclair il y a une semaine

    Ou alors il a misé sur la baisse du CAC et là pas évident de faire le lien. La vad doit être interdite car elle permet ces manipulations qui sont du vol.

  • M7346902 il y a une semaine

    pas forcément des venrtes à découvert .le petit malin qui a organisé ce truc pour gagnger de l argent facile aura au contraire évité la VADE, qui ne représente que 3 à 5% des échanges et serait forcément suspecte, et de plus très aléatoire (imaginons que ça ne "prenne pas" : il est marron) . non, il a juste acheté en bas , certain à 100% que ça allait remonter après les démentis inévitables

  • 2017reno il y a une semaine

    Mais oui c'est çà...

  • 23425c il y a une semaine

    Oh la la , cette fausse information est très très grave mais a du profiter à des ventes à découvert. Une enquête de l'AMF s'impose.