Vinci étudie une offre pour prendre le contrôle d'ADP-presse

le
0
    PARIS, 21 juin (Reuters) - Vinci  SGEF.PA  étudie avec des 
conseillers financiers la possibilité de faire une offre pour 
prendre le contrôle de Groupe ADP  ADP.PA  si l'Etat français 
décide de privatiser l'exploitant d'aéroports, écrit mercredi 
l'agence Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier. 
    Vinci aimerait prendre le contrôle total d'ADP, selon 
Bloomberg. L'agence ajoute que l'Etat, qui a 50,63% du capital,  
pourrait quant à lui décider de diminuer sa part graduellement 
plutôt que de tout vendre à un seul acquéreur, et que d'autres 
candidats pourraient aussi être intéressés. 
    Un porte-parole de Vinci, joint par Reuters, n'a pas 
souhaité commenter ces informations. 
    Le groupe de construction et de concessions, qui a fait du 
développement aéroportuaire un axe stratégique prioritaire, 
détient 8% d'ADP, propriétaire des aéroports de Roissy et 
d'Orly, et siège au conseil d'administration. 
    Des sources avaient déclaré ce mois-ci à Reuters qu'ADP 
serait l'un des premiers dossiers de "l'Etat actionnaire" que 
pourrait trancher le président Emmanuel Macron et que, dans un 
tel cas, Vinci serait bien placé.   
     
    * ECLAIRAGE-Les grandes manoeuvres lancées autour d'une 
privatisation d'ADP   
     
 
 (Dominique Rodriguez, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant