Vinci et Spie prépareraient des offres pour l'allemand SAG

le
0

par Arno Schuetze

FRANCFORT (Reuters) - Vinci et Spie s'apprêtent à faire des offres sur le fournisseur de services aux collectivités SAG afin d'élargir leur offre en Allemagne, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

Les deux groupes français devraient déposer des offres de premier tour d'ici lundi, la date butoir fixée, tout comme des entreprises chinoises et des fonds d'investissements comme Triton, Bain et Apax, ont ajouté les sources.

EQT, propriétaire de SAG, cherche à céder l'un des investissements où il a rencontré le moins de succès, s'est refusé à tout commentaire. Les candidats potentiels au rachat ont soit refusé de commenter ces informations, soient n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour le faire.

SAG, issu de RWE Solutions, construit et exploite des réseaux d'électricité. Il emploie environ 8.000 personnes et réalise un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 1,4 milliard d'euros.

Le groupe devrait afficher cette année un Ebitda de 104 millions d'euros et les offres de lundi devraient valoriser l'entreprise sept à huit fois ce montant - soit jusqu'à 830 millions d'euros environ - ont indiqué les sources, tout en ajoutant que le vendeur espère une valorisation plus proche de neuf à dix fois l'Ebitda.

EQT a racheté SAG pour 720 millions d'euros en 2008. L'an dernier, il a dû y injecter 30 millions d'euros d'argent frais pour aider le groupe a faire face à des problèmes sur certains projets en mer et à l'impact de la faiblesse de l'économie française sur son activité dans l'Hexagone.

(Avec Clarie Ruckin et Dominique Vidalon, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant