Vinci et Crédit agricole se renforcent au capital d'ADP

le
0
L'État et le le Fonds stratégique d'investissement de l'État se partageraient les 738 millions d'euros du produit de la cession.

L'État français et le Fonds stratégique d'investissement de l'État (FSI) ont décidé de céder 9,5 % du capital d'Aéroports de Paris à Predica, filiale d'assurance de Crédit agricole, et à Vinci pour un montant total de 738 millions d'euros. Pierre Moscovici, le ministre des Finances, a précisé dimanche que Predica recevra 4,81 % du capital d'ADP et Vinci 4,69 % du capital, chaque titre étant cédé au prix de 78,50 euros. Predica versera autour de 373 millions d'euros pour sa participation et Vinci 365 millions d'euros environ. Le produit de la cession se partagera à hauteur de 303 millions d'euros pour l'État et de 435 millions pour le FSI. L'État conserve la majorité du capital de l'exploitant des aéroports de Roissy et d'Orly, avec une participation de 50,63 %. Avant cette transaction, l'État détenait 54,5 % du capital d'ADP et le FS...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant