VINCI : croissance à deux chiffres des résultats semestriels

le
0

(AOF) - Vinci a publié au titre du premier semestre un résultat net part du groupe de 920 millions d’euros, en hausse de 12,4 %, et un résultat opérationnel sur activité (ROPA) de 1,7 milliard d’euros, en augmentation de 11,7%. Il représente 9,8 % du chiffre d’affaires contre 8,6 % au 1er semestre 2015. Le taux de ROPA/chiffre d’affaires des concessions s’est amélioré à 47,2 % (44,0 % au 1er semestre 2015) et celui du contracting à 2,3 % (2,1 % au 1er semestre 2015). Le chiffre d’affaires consolidé s’est établi à 17,6 milliards d’euros, en diminution de 1,5 %.

Le chiffre d'affaires de la branche concessions est ressorti à 2,9 milliards d'euros, en hausse de 6,8 % (+5,8 % à structure comparable). Cette hausse intègre une croissance de 18,6 % du chiffre d'affaires de Vinci Airports (+11,4 % à structure comparable, hors Aerodom intégré le 1er avril 2016) et une progression de 4,9 % du chiffre d'affaires de Vinci Autoroutes.

Le chiffre d'affaires de la branche contracting a atteint 14,7 milliards d'euros, en baisse de 3,6 % (-4,7 % à structure comparable), avec des tendances contrastées selon les métiers. Le chiffre d'affaires de Vinci Energies a progressé de 3,4 % (stable à structure comparable), celui d'Eurovia a reculé de 4,7 % (-3,8 % à structure comparable) et celui de Vinci Construction diminue de 7,9 % (-8,6 % à structure comparable).

Un acompte sur dividende au titre de l'exercice 2016 de 0,63 euro par action, en hausse de 10,5 %, sera versé en numéraire le 10 novembre 2016. La date de détachement du coupon a été fixée au 8 novembre 2016.

Malgré l'instabilité de l'environnement économique, Vinci dit aborder la seconde partie de l'année avec confiance.

Dans les concessions, compte tenu de l'avance prise au 30 juin, le chiffre d'affaires de Vinci Autoroutes devrait connaître une progression un peu supérieure à celle réalisée l'an dernier. De son côté, bien que moins marquée qu'en 2015, la croissance à périmètre comparable du chiffre d'affaires de Vinci Airports devrait rester soutenue.

Dans le contracting, les réalisations du 1er semestre et la situation des carnets de commandes confirment, à périmètre et changes constants, une stabilité du chiffre d'affaires pour Vinci Energies et une contraction limitée de ceux d'Eurovia et de Vinci Construction. Sur un marché en voie de stabilisation en France et toujours incertain dans certaines zones à l'international, la priorité des entreprises du groupe reste l'amélioration des marges dans un climat concurrentiel toujours tendu.

Ces tendances confirment les indications données précédemment pour l'ensemble de l'exercice : légère baisse du chiffre d'affaires consolidé à structure comparable, progressions du résultat opérationnel et du résultat net.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant