Vinci : coup d'arrêt temporaire ?

le
0
Le chiffre d'affaires des concessions a bénéficié d'un trafic autoroutier et aéroportuaire dynamique. (© CC-T. Wensing)
Le chiffre d'affaires des concessions a bénéficié d'un trafic autoroutier et aéroportuaire dynamique. (© CC-T. Wensing)

Une fois n’est pas coutume, Vinci vient de décevoir. Son chiffre d’affaires a reculé de 2,8% au troisième trimestre, à 10 milliards d’euros, alors que les analystes tablaient en moyenne sur un repli de 1,2%. La division énergie a souffert en Allemagne et la construction a été pénalisée par un marché français toujours difficile, ainsi que par la baisse des prix du pétrole et du gaz à l’international.

La bonne nouvelle est venue des concessions, dont le chiffre d’affaires a bénéficié d’un trafic autoroutier et aéroportuaire dynamique.

Objectifs 2016 maintenus

Le titre pourrait temporairement marquer un coup d’arrêt, d’autant qu’il a déjà progressé de 12% depuis le début de l’année. Mais nous ne sommes pas inquiets. Les dirigeants ont maintenu les objectifs pour 2016, notamment une hausse du résultat opérationnel comme du résultat net.

Quant au prochain exercice, il devrait bénéficier de l’amélioration progressive des perspectives de la construction en France, ainsi que de développements dans les con­cessions. La valorisation est loin d’être démesurée et le dividende est sans risque.

Nous sommes à l’achat sur Vinci avec un objectif à 76 euros.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant