VINCI : brève panique boursière après un faux communiqué

le
0

(AOF) - Le temps de quelques minutes, le titre Vinci a été fortement bousculé en Bourse (-18% à 49,93 euros), victime d'un faux communiqué vers 16h qui annonçait le licenciement de son directeur financier, Christian Labeyrie, en même temps qu'une révision des comptes relatifs aux exercices 2015 et au premier semestre 2016, à la suite d'erreurs d'écritures comptables de 3,5 milliards d'euros...Le groupe de concessions et BTP, contacté par l'AOF, a démenti ces informations.

"Vinci dément formellement l'ensemble des " informations " figurant dans ce faux communiqué et étudie toutes les actions judiciaires à donner suite à cette publication", a annoncé le groupe.  

Le titre Vinci suspendu -entre la fausse information et le démenti-a rapidement réduit ses pertes, pour clôturer en baisse de 3,76% à 58,80 euros.

L'Autorité des Marchés Financiers va suivre de près cette tentative de désinformation sur Vinci. De son côté, le groupe envisage de porter plainte.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant