Vinci: Barclays Capital remonte sa cible à 76 euros.

le
0

(CercleFinance.com) - Tout en confirmant leur conseil acheteur de 'surperformance' sur l'action Vinci, les analystes de Barclays Capital ont relevé leur objectif de cours de 70 à 76 euros. 'Les investisseurs tendent à considérer Vinci comme une robuste machine à cash, mais aussi comme une société défensive dont le modèle économique est désormais mûr. Or nous pensons que son développement pourrait accélérer et se montrer plus dynamique que la plupart des analystes ne le pensent', indique une note de recherche.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Vinci reste quasi-stable à 67 euros, dans un marché parisien en hausse de 0,3%.

Vinci a récemment publié des comptes semestriels et n'a modifié que marginalement ses prévisions antérieures, étant donné que la direction du géant des BTP et des concessions (autoroutes et aéroports) est traditionnellement prudente.

Selon Barclays Capital, le groupe pourrait agréablement surprendre dans différents domaines : tout d'abord, le trafic autoroutier pourrait monter en puissance, grâce à la faiblesse persistante des cours du pétrole et à l'instabilité géopolitique qui pourrait favoriser les destinations touristiques proches. De ce fait, la génération de cash flow libre des Concessions pourrait croître en données comparables de 11% l'an en moyenne d'ici 2020. Ce qui pourrait être encore renforcé par d'éventuels nouveaux contrats de concessions aéroportuaires, voire de nouvelles mesures d'Etat en faveur des autoroutes en France.

En outre, la branche BTP (dite 'Contracting'), très majoritaire en CA chez Vinci mais minoritaire du côté du résultat opérationnel, 'semble avoir atteint son point de retournement' : selon Barclays Capital, la déception de Vinci Construction, principale sous-division du Contracting, lors des comptes semestriels ne devrait qu'être 'temporaire'. En effet, le marché des travaux publics en France montre les premiers signes de reprise, les budgets des collectivités territoriales devraient se détendre l'année prochaine, le carnet de commandes est bien orienté, et enfin la direction 'semble s'occuper sérieusement de la base de coûts en France', argumentent les spécialistes. Ce qui peut présager d'un redressement opérationnel sensible.

Au final, Barclay Capital relève ses estimations bénéficiaires, et donc l'objectif de cours à 76 euros. Et encore : 'cela ne tient pas compte d'un potentiel de hausse supplémentaire allant jusqu'à 12 euros par action' dans le plus optimiste des scénarios : du mieux dans les Concessions, et des économies voire un 'plan d'Etat' dans le BTP, termine la note.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant