Vincent Sasso : "Braga peut taper l'OM du moment"

le
0
Vincent Sasso : "Braga peut taper l'OM du moment"
Vincent Sasso : "Braga peut taper l'OM du moment"

Prêté avec option d'achat à Sheffield Wednesday, l'ancien défenseur central de Nantes, Vincent Sasso, prend le temps de parler de son ancienne équipe, Braga, qui affronte l'OM ce jeudi soir en Ligue Europa. L'occasion également d'évoquer son installation anglaise. Confidences sans internet, ni télé.

Vincent, ton genou gauche t'ennuie un peu en ce moment, mais je crois que ce n'est pas la pire nouvelle (Rires) C'est vrai que depuis que j'ai emménagé à Sheffield, je n'ai toujours pas internet. Y a un mec qui est passé pour mettre la télé il y a trois semaines et en gros, ici, c'est un autre qui vient t'installer internet. Celui là n'est toujours pas venu et le premier, bah je crois qu'il n'a pas très bien bossé puisque la télé ne marche pas
Du coup, tu fais comment ? La plupart du temps, je suis chez Atdhe Nuhiu, notre attaquant autrichien. C'est lui qui me propose à chaque fois, on est limite en colocation (rires). Même ma Playstation est chez lui ! C'est con parce que mon appartement est au 18ème étage d'une jolie tour, en plein centre ville, c'est hyper bien placé. Mais du coup, je n'en profite pas encore
Sheffield, c'est le foot, les Arctic Monkeys, mais ça n'a pas la réputation d'être la ville la plus funky du monde Tu t'occupes comment ? Ce n'est pas la fête, mais il y a de quoi faire. Il y a un cinéma juste à côté de la maison, on va prendre des cafés, on se balade. Au final, la qualité de vie change en fonction de l'endroit où tu joues, mais les journées restent sensiblement les même. La vérité, tu la connais : j'attends internet (rires) !
En partant de Nantes pour aller à Beira Mar, tu as dû apprendre le Portugais, que tu parles plutôt bien aujourd'hui. Ça se passe comment en anglais ? Très bien. J'ai un niveau que je qualifierais de meilleur que scolaire et ça s'améliore de jour en jour. L'avantage avec le coach, Carlos Carvalhal, et son staff, c'est que je peux aussi parler en Portugais, comme ça je ne perds pas trop mon niveau !
Vous pouvez aussi parler de Braga, d'où il est natif et club par lequel tu es prêté. Ça donne quoi cette saison ? Ça se passe plutôt bien. J'essaye de les suivre au maximum, d'autant plus que j'ai un excellent ami là-bas, Rafa. Là, ils sont quatrième, à un point de Rio Ave et 4 du Sporting et de Porto. Benfica est à un point derrière. Honnêtement, avec tous les départs qu'il y a eus cet été, Santos et Danilo à Valence, Eder à Swansea, Ruben Micael en Chine, Felipe Pardo en Grèce, Zé Luis à…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant