Vincent Peillon veut-il geler l'avancement des fonctionnaires ?

le
30
Selon Le Figaro, Vincent Peillon veut geler l'avancement des fonctionnaires.
Selon Le Figaro, Vincent Peillon veut geler l'avancement des fonctionnaires.

La mesure permettrait d'économiser pas moins de 1,2 milliard par an, une aubaine en ces temps de vache maigre. Selon Le Figaro, le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon devait en effet proposer mercredi au ministre du Budget Bernard Cazeneuve de geler pendant deux ans les avancements automatiques à l'ancienneté et les promotions des quelque 5,2 millions de fonctionnaires enregistrés au dernier recensement. La mesure ne concernerait donc pas les seuls enseignants, mais l'ensemble des trois fonctions publiques (État, hospitalière et territoriale). Elle devrait, précise Le Figaro, être présentée samedi par Vincent Peillon à l'Élysée, à l'occasion de la deuxième réunion du conseil stratégique de la dépense publique, piloté par François Hollande. L'entourage de Vincent Peillon a néanmoins démenti formellement l'information auprès de RTL.Le point d'indice déjà bloquéLes Échos précisent que la réduction du rythme des promotions à l'ancienneté est l'un des leviers signalés par la Cour des comptes pour endiguer les dépenses de personnel de l'État, qui augmentent spontanément d'environ 1,3 milliard d'euros par an. Mais même si l'exécutif s'est engagé à réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros d'ici à 2017, voire davantage pour financer le pacte de responsabilité, il n'est pas sûr que la proposition du ministre de l'Éducation nationale fasse mouche. Alors que le point d'indice,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 7 fév 2014 à 14:03

    il a raison ! c'est urgent de mettre un terme à cet avancement automatique à l'ancienneté. En échange, il faut réévaluer le point d'indice et aligner l'ensemble des cotisations sociales sur celles du régime général.

  • OSS119 le jeudi 6 fév 2014 à 21:35

    Virez ce K intégral. Son visage exprime tant d'inintelligence. Mais comment les socialos peuvent recruter des gens aussi béta. Sa pseudo thèse sur Merleau-Ponty ne vaut pas un clou

  • s.lemac le jeudi 6 fév 2014 à 20:39

    moi je demande un audit sur ce que nous coute a l'annee ce gouvernement et les autres? on aurait de belle surprise je pense.

  • gyere le jeudi 6 fév 2014 à 19:37

    -t-il inclus dans les bénéficiaires de ses mesures de "socialogénérosité" les députés, sénateurs, élus de tout poil, et bien entendu les ministres et leur staff de glandeurs attitrés???

  • Gary.83 le jeudi 6 fév 2014 à 18:40

    Peillon tête de ... !

  • hz273144 le jeudi 6 fév 2014 à 18:10

    et si on limitait le nombre de politicards ? chiche

  • nebraska le jeudi 6 fév 2014 à 17:53

    Ne pas oublier que les fameux 150000 emplois jeunes glandus créées sont quand même payés au smic pour.....apprendre "éventuellement" un métier.

  • pmiralle le jeudi 6 fév 2014 à 17:49

    Bah rien de choquant a cette mesure, ca semble juste puisque les foncitonaires ton choisi la securite, il est donc normal que les salaires soient plus bas que dans le public. S ils sont mecontents de leur sort ils n ont qu a aller dans le privee faire etal de leur performances, et s ils sont performants ils seront remuneres. Nos impots ne sont pas une vache a lait...

  • lorant21 le jeudi 6 fév 2014 à 17:37

    Il parait que la France dépense 50% de plus que l'Allemagne ou l'Angleterre pour son EN pour le même nombre d'élève: 85 milliards pour 55 pour l'Allemagne ou la GB. Et côté résultat, c'est plutôt pire.. http://www.ifrap.org/Education-la-France-surpaye-de-30-milliards,13527.html

  • olive84 le jeudi 6 fév 2014 à 17:26

    oui et avec les économies réalisées, on pourra payer la modernisation du rafale de Dassault !! bonne idée et politiquement génial comme idée!! le jour viendra où on vous coupera la tète !!